Vous allez sur le site d’une compagnie aérienne. Vous choisissez l’itinéraire dont vous avez besoin, le jour et l’heure que vous souhaitez, vous confirmez et rien d’autre, car le billet est déjà payé. Car chaque mois, vous payez un abonnement à cette compagnie aérienne, tout comme vous payez pour la salle de sport, Netflix ou Spotify.

La Fabrique de la Cité publie, en complément de son nouveau rapport « Financer la mobilité dans un monde post-carbone », un outil en ligne permettant de naviguer dans 19 solutions mises en œuvre par des États et des villes du monde entier pour financer les nouvelles mobilités décarbonées.

Le groupe Bolloré, qui développe sa propre technologie de batterie en misant sur le LMP (lithium métal polymère), rappelle que sa solution tient la route par rapport à la concurrence. La STIB (Société des transports intercommunaux de Bruxelles) exploite, depuis plus d’un an, cinq Bluebus de 12 mètres, 100% électriques.

Deux décrets d’application des articles 35 et 40 de la loi d’orientation des mobilités (LOM), relatifs au covoiturage, ont été publiés au journal officiel du 6 juin.

La pandémie en elle-même ne changera peut-être pas l’industrie du transport maritime, mais elle en accélérera sans doute certaines tendances qui étaient déjà en cours. C’est vrai de la digitalisation maritime et portuaire mais aussi de la transition énergétique. L’hydrogène fait partie de ces carburants neutres en carbone dont les développements intéressent tout particulièrement le secteur maritime.

 

Plan de déploiement hydrogène pour la transition énergétique

Sous-catégories