En février 2019, ces évolutions ont été caractérisées par : une hausse du cours moyen du pétrole brut Brent qui passe de 58,59 $/baril à 63,64 $/baril, soit +8,6 %, cette tendance s’explique notamment par une baisse de production de l’organisation des pays exportateurs de pétrole ainsi que par les tensions internationales notamment au Venezuela, une hausse des cotations de l’essence (+5,9 %) et de celles du diesel (+7,2 %) en raison d’une reprise de la demande en Europe, une hausse du cours moyen du butane (+7,3 %) liée aux conditions météorologiques, une légère baisse de la parité euro/dollar (-0,7 %).

Cliquez ici pour accéder au graphique des évolutions du carburant.

Mylène Moreau n’avait pas imaginé vivre une si belle aventure en lançant, en juillet dernier, son activité de transport de personnes, de Grand-Rivière au Lorrain. Le succès est tel que deux autres véhicules sont en cours d’acquisition pour l’ouverture d’une nouvelle ligne en direction de Saint-Pierre.

L’année 2019 commence sur de très bons résultats de trafic à l’aéroport de Fort de France-Martinique Aimé Césaire, avec une hausse de 5,44% par rapport à la même période en 2018 – soit 211.328 passagers transportés pour le seul mois de janvier.

Article : Aéroport de Guadeloupe : +3,24 % en janvier

Ces deux services sont accessibles sur le site de la CTM

Pour accéder à Info travaux construction, cliquez ici.

Pour accéder à état des routes, cliquez ici.

Le Grand Port maritime de la Martinique a enregistré un trafic en augmentation de 2 % en 2018 mais c'est son trafic conteneurisé en hausse de plus de 7 % et dépassant son précédent record qui créé l'événement.

Guadeloupe : Le trafic conteneurisé se distingue en Guadeloupe

Guyane : Plus qu'un effet rattrapage pour le Grand Port maritime de la Guyane

Rappel : Sur les six derniers mois de 2018, l'indice Baltic Dry a chuté de 47 %

  • 1
  • 2