La société Vertigo, lauréate primée du programme d’innovation dans le cadre du dispositif des certificats d’économies d’énergie (CEE), a lancé le programme MoéBUS. Ce programme apporte une aide financière à la mobilité propre dans le domaine des transports collectifs via l’acquisition d’autobus électriques et la commande de travaux d’électrification des dépôts.

L’objectif du programme MoéBUS, dont l’enveloppe totale s’élève à trente-six millions d’euros, est d’accélérer la conversion des flottes des services urbains. Elle apporte une aide financière à l’acquisition de cinq cents autobus électriques (jusqu’à 30 % du prix d’acquisition) et à l’électrification de cinquante dépôts dans toute la France d’ici fin 2020.

Rappel : quelles filières énergétiques pour le transport par autobus ?

Durant trois jours, cet événement rassemblera 800 congressistes (élus, membres des collectivités territoriales, exploitants, industriels, entrepreneurs, chercheurs, institutionnels et journalistes) et près de 100 intervenants qui se retrouveront pour partager leur vision et bâtir la mobilité de demain.

Atelier 1 // Mobilités en Outre-mer : une nouvelle dynamique et des projets structurants de transports

A compter du 1er juillet 2020, les véhicules de plus de 3,5 tonnes devront être équipés d'une signalisation matérialisant la position des angles morts afin d'en avertir les cyclistes, les piétons et les utilisateurs d'engins de déplacement personnel. Cette obligation, dont le non-respect sera punie d'une amende, sera précisée ultérieurement par décret.

Tant attendue, maintes fois reportée, la loi d'orientation des mobilités fait son chemin. Cette vaste réforme porte sur de nombreux aspects des transports en général, mais plusieurs mesures concernent directement les services de mobilités.

Le nouvel Appel à projets (AAP) « Accélération du développement des écosystèmes d’innovation performants » (Transport et mobilité durable), opéré par l’ADEME, s’inscrit dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir (PIA). Il vise à financer des projets de recherche, de développement et d’innovation portés par des entreprises exploitant les travaux et résultats issus des laboratoires de recherche publique, des structures de valorisation de la recherche ou des instituts de recherche implantés sur le territoire national.

  • 1
  • 2