Impératifs climatiques obligent, la recherche d’énergies alternatives aux carburants fossiles mobilise tant les chercheurs que les citoyens. Parmi les solutions en vogue, mais néanmoins souvent controversées, le moteur à hydrogène. 

Une nouvelle organisation du transport interurbain et urbain de personnes dans le Nord de la Martinique se met en place dès le 1er octobre 2019.

Du 16 au  22 septembre 2019, c’est la semaine européenne de la mobilité. Cette année les modes actifs sont à l’honneur à travers la marche et le vélo. L’ADDUAM a pris l'initiative avec sa publication intitulée « Les modes doux en Martinique » publié fin 2018 mais toujours d’actualité.

 

Pour télécharger la publication, cliquez ici.

 

Modes actifs : c’est prouvé, rouler à vélo coûte 6 fois moins qu’en voiture.

 

À compter du 1er octobre 2019, huit communes du nord caraïbes seront concernées dans un premier temps par cette réorganisation du transport public interurbain. La seconde étape concernera le nord atlantique en 2020.

Pour accéder à la délibération de la tarification, cliquez ici.

 

Premier consommateur d'énergie finale et premier émetteur de gaz à effet de serre et d'oxydes d'azote, le secteur des transports et de la mobilité demeure le mauvais élève de la transition écologique française, peinant à inverser la tendance malgré des mesures volontaristes. 

  • 1
  • 2