Mobilisés hier sur le circuit du TCSP, les chauffeurs de taxis de place ont décidé de prolonger leur action. Ils ont annoncé un mouvement de grève illimité dont ils refusent pour l'instant de définir les modalités d'action.

L’exploitation commerciale du transport en commun en site propre est annoncée pour le 1er septembre 2018. Les tests et exercices de sécurité ont été concluants. Tout s'annonce bien cette fois pour le trafic des bus à haut niveau de sécurité. 

80 000 €, c'est la compensation proposée par la CTM aux chauffeurs de "taxicos" pour cesser leur activité. Certains refusent et dénoncent une prétendue absence de concertation.

Les chauffeurs de taxis font entendre leur voix. Ils veulent emprunter le circuit du TCSP même après la mise en marche des BHNS. Les artisans menacent de bloquer le passage des bus à haut niveau de service si ils n'obtiennent pas satisfaction.

Pour tenter de réduire le trafic automobile sur nos routes, pourquoi pas se déplacer en bus maritimes. Le projet de la région avance doucement. Une 1ère expérimentation doit débuter en octobre prochain.  2 bateaux feront des rotations entre le MACTe et Jarry.

Sous-catégories