L’insertion des personnes à mobilité réduite (PMR) dans la société est devenue une priorité dans la mise en œuvre des politiques publiques.

De l’espace public au bâtiment et aux déplacements, il est essentiel de permettre la plus grande autonomie de ces usagers, en « facilitant le déplacement, l’accès libre et en toute sécurité à tous les lieux, services et activités » (Charte Nationale de l’Accessibilité).

Cette journée était destinée aux professionnels et représentants de collectivités territoriales ou de services de l’État.

Pour accéder à l’ensemble des présentations : cliquez ici

Deux ans après l'entrée en vigueur de l'indemnité kilométrique vélo, l'Observatoire publie une enquête qui mesure les bénéfices tirés du dispositif par les entreprises et les employés.

L’Anses conseille aussi de renforcer le suivi des particules ultrafines (PUF) et du carbone suie, également émis par le trafic routier.

Pour peu que vous vous intéressiez au développement territorial, à l’aménagement urbain et plus généralement à l’urbanisme, un sujet demeure récurrent : les déplacements. A ce sujet, les prises de bec entre automobilistes et cyclistes sont légion sur les réseaux sociaux, le plus souvent dans un dialogue de sourds où les uns n’ont pas complètement raison et les autres pas tout à fait tort. Chacun allant jusqu’à s’auto-définir par son mode de transport quotidien, brandi comme une identité à part entière.

Élisabeth Borne, ministre chargée des Transports, a présenté un certain nombre de mesures en matière de logistique urbaine. Ces mesures, issues des Assises de la mobilité, seront intégrées dans le projet de loi d’orientation des mobilités.