De nouveaux services à la mobilité, issus d’initiatives privées, associatives ou publiques, font leur apparition et modifient les habitudes des usagers. Il existe un enjeu pour les collectivités de repérer et d’accompagner ces initiatives pour répondre aux besoins des usagers dans leur mobilité de proximité. Quels leviers sont mobilisables par les collectivités pour développer le potentiel inclusif de ces nouvelles formes de mobilité ?

Le célèbre panneau triangulaire, marqué d’un cervidé bondissant, prend un coup de vieux avec le "pack détection de faune" lancé par Lacroix City.

La 17ème réunion du club O2TM ( observatoire transports mobilité déplacements) a eu lieu ce jeudi 31 janvier 2019, dans les locaux de l'ADDUAM. 

Cliquez ici pour accéder à la dernière publication sur les modes actifs. 

Au cours de cette rencontre, les intervenants ont pu échanger autour du sommaire suivant : 

Introduction : Où en est l’O₂TM ?

  • Bilan : publications, chiffres-clés,
  • Nouveauté prévue, nouvelles publications....

Actualités des membres du club

  • Un tour de table de l'actualité mobilité (institutions, associations, état..) 

Les mobilités actives : un contexte favorable

  • Présentation des enjeux et du contexte 
  • Retour sur les chiffres-clés sur les mobilités actives en Martinique
  • L'apport des outils de planification au service des modes actifs 
  • Les pré-requis pour un développement de ces pratiques. 

Promouvoir la mobilité douce dans les bourgs 

  • Le Vauclin 
  • La Trinité

 

Le Cerema a développé ou codéveloppé en partenariat avec les développeurs du Ministère de l’Intrieur des solutions pour gérer la circulation. Deux outils sont utilisés par les gestionnaires : AGORRA, un outil d’Aide à la Gestion Opérationnelle des Risques Routiers et des Aléas, et RAGNAR un outil de Rédaction Automatisée et Gestion Numérique des Arrêtés de Restriction de circulation.

En janvier 2019, ces évolutions ont été caractérisées par : une légère hausse du cours moyen du pétrole brut Brent qui passe de 58,25 $/baril à 58,59 $/baril, soit +0,58 %, une baisse des cotations de l’essence (-1,31 %) et une hausse des celles du diesel (+2,23 %), •une légère hausse du cours moyen du butane (+0,52 %),  une quasi stabilité de la parité euro/dollar (+0,43 %).

Pour accéder au graphique sur l'évolution des prix du carburant, cliquez ici.

  • 1
  • 2