Dans le cadre du plan de relance, le ministère de la Mer annonce que 650 millions d'euros pourront être mobilisés pour le secteur maritime, en lien avec les ministères concernés. Sur la période 2020 à 2022, 200 millions d'euros seront consacrés « à l'accélération de la transition écologique » des ports maritimes.

Afin d’accompagner le développement de l’électromobilité sur le territoire national, l’ADEME lance un AMI concernant le financement d’une étude de faisabilité d'exploitation de bus électriques avec prise en compte des impacts techniques et économiques à l’attention des AOM.

La Semaine européenne de la mobilité 2020 a lieu du 16 au 22 septembre autour du thème « Zero emission for all ». ADEME Magazine revient à cette occasion sur la problématique en pleine évolution des déplacements durables. Un sujet crucial pour avancer vers la neutralité carbone.

Entre 1990 et 2017, le secteur des transports est l’un des seuls à avoir vu sa part dans le total des émissions de CO2croître, passant de 22 à 24%. Parce qu’ils représentent aujourd’hui près du quart de ces émissions à l’échelle mondiale, les transports sont et doivent être au cœur des stratégies déployées pour lutter contre le changement climatique.

Depuis quelques années, l’isthme centraméricain est affecté par des épisodes de forte sécheresse qui assèchent le lac alimentant ses écluses. Le niveau d'eau historiquement bas contraint le passage des navires. L'Autorité du canal de Panama impose depuis février une taxe sur l’eau, limite le nombre de passages et contingente les volumes. Elle vient de lancer un appel d’offres en vue de s’assurer un approvisionnement en eau pendant 50 ans.

Sous-catégories