Le secteur aérien craint de perdre 16.000 emplois d'ici 2022. A titre d'exemple, 3 compagnies aériennes françaises dénoncent le dumping social pratiqué par Norwegian. La compagnie low-cost venue du froid menacerait les emplois des personnels navigants et la desserte aérienne des Antilles françaises.

Avec près de 1,4 million de passagers transportés (+10%), Air Caraïbes signe un nouveau record de trafic en 2016. Cependant, le chiffre d’affaires reste stable (+0,3%) et le bénéfice recule (-16,5%). Selon la compagnie aérienne, il s’agit néanmoins de résultats « solides » pour une « année charnière » , qui s’inscrivent dans un contexte de marché « dynamique et concurrentiel ».

Une coalition de grandes entreprises et ONG, dont Renault-Nissan, Tesla, Siemens, Transport & Environment et l’Union Internationale des Transports Publics, s’est constituée pour faire pression sur les États membres de l’Union européenne pour accélérer le déploiement des infrastructures permettant la mobilité électrique. Signe que l’ère de l’électromobilité serait arrivée ? Nous avons rencontré le président de la coalition, Nicolas Erb, d’Alstom.

C’est le vol Paris-Fort de France qui accuse le plus fort taux de retard parmi les vols long-courriers. Dans son rapport, l’Autorité de la Qualité de Service dans les Transports (AQST) met, également, en évidence "des retards préoccupants" pour plusieurs liaisons avec l’Outre-mer.

Avec la haute saison du début d’année, l’aéroport Aimé Césaire enregistre près de 380 000 passagers, uniquement pour janvier et février. Selon les chiffres de fréquentation publiés par la SAMAC (Société par Actions Martinique Aimé Césaire). C’est mieux que l’an dernier.

Sous-catégories