Jeudi 13 décembre, le ministère des Transports a lancé un appel à projets "Fonds mobilités actives - Continuités cyclables" pour soutenir le "déploiement d'itinéraires cyclables structurants dans tous les territoires". Cet appel à projets vise la résorption des discontinuités créées par les grandes infrastructures de transport. Il s'inscrit dans le cadre du plan vélo présenté par le Premier ministre en septembre dernier.

Le  schéma des carrières est destiné à concilier l’intérêt économique, les ressources et besoins en matériaux, la protection des paysages, des sites et des milieux naturels sensibles, la nécessité d’une gestion intégrée de l’espace, ainsi que la remise en état et le réaménagement des sites.

La mise en place doit permettre de conduire une réflexion approfondie et prospective sur les carrières du territoire, tant en ce qui concerne leur impact sur l’environnement qu’en ce qui concerne l’utilisation rationnelle et économe des matières premières.

Le schéma des carrières s’articule autour de cinq objectifs :

Comme minimiser les nuisances dues au transport de matériaux

Pour consulter, le schéma des carrières de Martinique, cliquez ici.

Au départ des départements d’outre-mer, contrairement à la tendance observée ces derniers mois, les prix des billets augmentent de 1,4% entre novembre 2017 et novembre 2018, toutes destinations confondues.

Pour consulter le rapport intégral de l’indice des prix du transport aérien de passagers, cliquez ici.

L'absence de transport collectif pénalise fortement le tissu économique martiniquais.

Garantir l’absence de fraude. L’Ademe et le réseau des incubateurs de Startups d’État (beta.gouv.fr) viennent de lancer un prototype du registre de preuve de covoiturage. Le procédé, en version béta, permet de certifier qu’un covoiturage a bien eu lieu, afin d’éviter les fraudes en cas de fausse déclaration. 

Sous-catégories