Se déplacer sans voiture, c’est l’avenir, bien sûr, mais pas pour moi. C’est l’impression ressentie, le 19 septembre, après la séance inaugurale des « Assises de la mobilité », dans la salle comble du palais Brongniart, à Paris, où avaient pris place plus de 600 personnes.

 

Lire la suite 

  • 1
  • 2